Comment rédiger des contenus optimisés SEO

Les produits, activités ou services d’un site web se doivent d’être connus par son audience cible, ses clients. Pour y parvenir, il faut faire en sorte que ce site se positionne sur les premières pages de SERP de Google. Cela nécessite de miser sur un référencement minutieux. Dans ce cas, toute l’attention se penche sur la rédaction SEO ; elle joue un rôle non négligeable. Il est impératif que les pages d’un site web satisfassent aux critères de référencement de Google. Une question se pose en quelque sorte : comment procéder pour réussir à avoir des contenus optimisés SEO ?

Trouver le bon mot-clé principal : première étape de la rédaction des contenus optimisés SEO

La rédaction des contenus optimisés SEO sous-entend le fait de miser sur des mots-clés. Le mot-clé principal le plus adapté à son objectif est à rechercher. Pour cela, l’utilisation des outils générateurs de mots-clés s’impose obligatoire. En effet, c’est par le truchement desdits outils qu’on puisse connaître quel mot utiliser face à un tel ou tel secteur d’activité. En fait, on ne doit pas sous-estimer également l’importance de savoir sur quel mot on souhaite se positionner. Par conséquent, il ne s’avère pas difficile de choisir le mot clé qui vise ses cibles, étant adapté à son objectif et son domaine. Certes, il se peut que l’expression choisie soit concurrentielle. Pourtant, on peut s’en servir, surtout si on la trouve utile. Dans certains cas, le recours au mot-clé dit longue traîne est bénéfique. Seulement, il faut choisir, encore une fois, celui qui permet d’avoir des contenus optimisés SEO.

Respecter la norme de la densité de la requête

La requête cible, aussi appelée mot-clé principal, se doit de figurer plusieurs fois dans un article ou page. C’est vrai parce qu’elle représente le mot sur lequel on veut se positionner sur Google. Faire figurer maintes fois ne veut pas dire en abuser. Il faut respecter une certaine densité. De plus, l’abus de mot-clé est synonyme de sur-optimisation. Néanmoins, les contenus optimisés SEO ne font pas compagnie avec ladite sur-optimisation. Dans le cas contraire, le site web à référencer se met en péril. La densité doit varier selon plusieurs paramètres. D’une manière générale, il faut prendre en considération le nombre des mots de l’article à rédiger. En fonction de cela on peut déterminer la densité sur laquelle miser. L’objectif à atteindre est clair : on met plusieurs fois le mot-clé principal, sans pour autant dépasser la norme préétablie. Si on parvient à le faire dans la rédaction de ses pages web, on peut espérer avoir rédigé des contenus optimisés SEO.

Utiliser des mots-clés secondaires : clé pour avoir des contenus optimisés SEO

Ne focaliser que sur le mot-clé principal induit en erreur. La rédaction des contenus optimisés SEO ne se limite pas à cela. D’autres éléments s’imposent nécessaires, voire incontournables : les mots-clés secondaires. Ils sont pris à la légère par bon nombre de rédacteurs SEO, mais contribuent largement au référencement de ses pages. Pour les trouver, il suffit de se servir d’un tel ou tel outil. Les mots-clés secondaires représentent les mots plus ou moins concurrentiels, mais sont complémentaires avec le mot-clé principal. Ils se doivent d’être intégrés dans les textes. Les intégrer est une chose, mais savoir les intégrer en est une autre. En principe, un mot-clé secondaire ne doit pas figurer plus d’une fois, ou au maximum deux fois dans un texte. Aussi, le mot-clé secondaire respectif reste à mettre d’une manière naturelle.

Le champ lexical : levier des contenus optimisés SEO

Après le mot-clé principal et les mots-clés secondaires, le champ lexical aussi a son rôle dans la rédaction des contenus optimisés SEO. La rédaction SEO rend nécessaire le recours au champ lexical avec le mot-clé principal. Tout mot de la même famille que lui peut être mis dans le texte. Utiliser du champ lexical sous-entend s’étendre sur des vocabulaires variés. Il enrichit les mots utilisés dans un texte, et lui donne plus de fluidité. En fait, il est judicieux de ne pas confondre le champ lexical avec les mots-clés secondaires. Il représente les expressions ou mots plus proches de la langue française. Tandis que les mots-clés secondaires sont en rapport avec les mots utilisés principalement sur Internet. Si on mise bien sur le champ lexical, ses textes deviennent plus visibles par les internautes. Car tous les mots susceptibles d’être tapés par eux se trouvent dans le texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *